certificats économie énergie

Comment améliorer le DPE de son appartement ou de sa maison ?

Il y a des avantages non-négligeables à améliorer son DPE avec certains travaux : améliorer le confort du logement, augmenter sa valeur sur le marché immobilier ou locatif, d’autant que certains logements classés G doivent être rénovés d’ici 2025… Mais quels travaux privilégier ? Quel est le plus urgent ? Nous allons vous donner tous nos conseils !

Pour commencer, qu’est ce que le DPE ?

Pour bien comprendre ce qui va suivre, il est important de poser les bases ! Un DPE ou Diagnostic de Performance Energétique est un document qui vous donnera le niveau de performance énergétique de votre logement. Plus clairement, il s’agit de la note énergétique de votre bien immobilier.

Il va d’une note A pour les hébergements les mieux isolés, à une note G pour les moins biens. Si on en parle beaucoup ces derniers temps, c’est parce qu’elle est devenue obligatoire et opposable lors de la vente/location d’un bien.

Concrètement, cela signifie que si vous ne le fournissez pas ou qu’il est incorrect, vous serez tenu pour responsable. Cela signifie que le locataire ou l’acheteur de la propriété peut vous poursuivre en justice. Il est important de bien le prendre en compte car les logements classés G-F seront bientôt interdits de location.

De ce fait, si vous êtes propriétaire d’un logement classé G, il faut penser au plus vite aux travaux énergétiques et autres méthodes pour augmenter la note de votre logement.

L’audit énergétique de votre bien : un indispensable

L’amélioration de votre DPE passe par la réalisation d’un audit énergétique à domicile.  Faites appel à un professionnel qualifié et certifié pour analyser précisément vos sources de consommation d’énergie, la qualité de vos installations (chauffage, chauffe-eau, isolation, etc.) et les sources potentielles de perte. À la fin de cet examen, il vous remettra un rapport avec plusieurs scénarios de travaux que vous pourrez initier et mentionnera les bénéfices que vous pourrez retirer de chaque action.

Quels sont les bonnes choses à effectuer pour améliorer votre DPE ?

Plusieurs types de travaux et remplacements d’installations peuvent être réalisés pour améliorer le DPE d’un logement, modifiant ainsi positivement les performances énergétiques. 🍃

Nul besoin de couper tous vos appareils et installations pour faire des économies donc !

Vous souhaitez lancer une rénovation énergétique pour améliorer le DPE de votre logement ? L’audit que vous aurez réalisé pourrait bien vous suggérer d’améliorer d’abord votre isolation ! Seulement, il ne s’agit pas seulement d’installer du double vitrage pour gagner des degrés en plus l’hiver ! Vous pourriez avoir besoin d’une isolation au niveau :

  • de votre grenier;
  • des murs intérieurs ou de la façade;
  • des fenêtres et portes;
  • de l’étage inférieur…

Une ventilation pour une meilleure qualité d’air

L’amélioration de la ventilation de votre logement est une continuation « naturelle » des efforts d’isolation. Ici, l’objectif est d’améliorer la circulation de l’air, luttant ainsi contre la condensation et améliorant la qualité de l’air dans toutes les pièces de la maison : c’est un facteur qui sera pris en compte lors du DPE.

Il existe plusieurs types d’aération. L’une des méthodes les plus efficaces disponibles aujourd’hui est la VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) à double flux. Cependant, de bonnes performances peuvent être obtenues avec des VMC simples flux hygroréglables et des VMC simples flux autorégulées.

Un chauffage économe en énergie

Votre maison est-elle bien isolée ? La circulation de l’air s’est-elle améliorée ? Il est désormais recommandé de considérer les modes de chauffage et de production d’eau chaude grâce à un chauffe-eau économe en énergie. Ils doivent être efficaces, économiques et écologiques.

Votre auditeur pourra vous recommander une pompe à chaleur ou une chaudière à granulés en fonction des caractéristiques de votre logement. Il peut également vous recommander d’installer un chauffage d’appoint à  bûches ou à pellets. Pour finir, il vous proposera peut-être d’installer un système de régulation automatique du chauffage qui pourrait baisser considérablement vos factures d’énergie (5 à 15 %, selon l’Ademe).

Quels travaux privilégier ?

Commencer des travaux de rénovation énergétique pour améliorer le DPE de sa maison, c’est parfois faire un choix. Si vous ne voulez pas ou ne pouvez pas faire tous les travaux suggérés lors de l’examen, priorisez le remplacement des installations tel que votre chauffe-eau ou encore votre VMC ainsi que l’isolation de votre bien : chauffer une habitation face à des déperditions de chaleur à une efficacité limitée. Dans tous les cas, fiez-vous aux conclusions de l’audit : elles vous permettront de prioriser certains travaux en fonction de l’état de votre maison ou de votre appartement.


👌Vous avez apprécié nos conseils sur l’amélioration de votre DPE ? Lisez les autres articles « nos conseils »